15 Oct 2021
Club de Lecture de Josefinas : VOZ
Le silence assourdissant de l'univers dystopique créé par Christina Dalcher.
VOX

Christina Dalcher est titulaire d’un doctorat en linguistique et ne nous laissez pas l’oublier tout au long de « Voz » : elle utilise le langage et communique avec brio pour nous conduire dans l’univers dystopique où les femmes ont perdu leur statut humain et sont subjuguées et brutalement limitées. En fait, « Voz » se traduit littéralement du latin à « voix » - la prémisse est sur la couverture.

En L’Amérique représentée dans « Voz », toutes les femmes doivent porter une sorte de bracelet électronique qui compte leurs paroles, limitant toutes les filles et femmes à 100 mots par jour. Le résultat pour ceux qui ne respectent pas cette limite ? Une décharge électrique qui augmente la puissance avec chaque nombre au-delà de 100.

Josefinas_Book_Club_Vox
Photographie de @thecountrysidebookclub sur Instagram

Si vous avez lu quelques classiques de la littérature, vous savez où réside la beauté de la littérature dystopique : c'est précisément dans le pouvoir que ces œuvres ont – et qu’aucun autre genre littéraire n’a - pour nous faire penser « et si... ? ».

« Voz » pourrait être beaucoup plus éloigné de la réalité actuelle, mais malheureusement ce n’est pas le cas : dans le livre il y a des politiciens corrompus au pouvoir, il y a des idées radicales qui circulent librement et de manière fluide et il y a une puissante secte manipulant l’opinion publique et prêchant l’oppression. Encore plus ironique est que nous avons lit ce livre dans une année de pandémie – oui, car dans « Voz » il y a aussi une maladie dangereuse qui se cache... Comprenez ce que nous vous disons ? « Et si... ? »

Josefinas_Book_Club_Vox
Photographie de @charliesbooksandbobs sur Instagram

Nous ne voulons pas raconter toute l’intrigue, alors nous avons laissées la suggestion de lecture et demandons : que ferriez-vous se vous avez une limite de mots quotidienne ? Pouvez-vous imaginer l’impact négatif que ce revers aurait sur les femmes ? Sur les femmes du futur ?

 

Le Club de Lecture de Josefinas est sur Instagram (partagez vos photos et utilisez #JosefinasBookClub), mais aussi sur WhatsApp (ICI) et sur Telegram (ICI).